lundi 24 juin 2024
AccueilCoursesGénéral en Chef en pensant au Grand Steeple

Général en Chef en pensant au Grand Steeple

Auteuil, jeudi

Prix de Saumur (Steeple-Chase)

Général en Chef en pensant au Grand Steeple

Revoilà le vrai Général en Chef (Martaline) ! Après une rentrée décevante à Auteuil, son entourage a fait le choix de lui redonner du moral du côté de Lignières, ou il s’est imposé très facilement, associé pour la première fois à Benjamin Gelhay. Le jockey lui était de nouveau associé, et le tandem s’est imposé avec la même facilité.

Comme à Lignières, le pensionnaire de Noel George et d’Amanda Zetterholm a été placé à l’arrière-garde, lui qui était pourtant un habitué de la course en avant. Malgré quelques fautes durant le parcours, Général en Chef a bien voyagé. Venant très facilement dans la phase finale, le représentant d’Andrew Peake et du haras de Saint-Voir s’est détaché après le saut de la dernière haie et s’en est allé vers un succès désinvolte. Gibralfaro (Prince Gibraltar) est deuxième à sept longueurs et demie. King to Be (Great Pretender) complète le podium.

Un nouveau prétendant au Grand Steeple ?

Noel George a déclaré : « C’est génial ! Toute l’équipe a fait beaucoup de travail avec ce cheval. Il a fait de très bons travaux avec son cavalier. Il a également eu beaucoup de soins chez Nicolas de Lageneste. Nous sommes très heureux. Je me suis complètement trompé lors de sa rentrée, il était très facile le matin et je n’avais pas donné les bonnes indications au jockey. Cette fois, il semble que nous avons trouvé la solution. Général en Chef était un peu plus allant qu’à Lignières, mais il a bien fini. Benjamin Ghelay a dit qu’il n’y avait de problème quant au fait de le monter à l’arrière. Il n’est pas le plus facile des chevaux à entraîner, mais il a évidemment beaucoup de classe. Tout le travail effectué a payé. Nous sommes obligés de penser au Grand Steeple-Chase de Paris désormais. Général en Chef a été quatrième de cette course par le passé en allant devant. Si l’on parvient à le canaliser, pourquoi ne pas faire mieux ? Je pense que le cheval sera meilleur en bon terrain, avec plus de train et davantage de partants. Je suis assez confiant, nous pourrons le cacher. Avec lui, nous pourrions avoir trois chevaux au départ du Grand Steeple, avec Gallipoli et Il est Français. C’est un rêve, en espérant que tout se passe bien avant la grande journée ! »

Un fils de Sortie de Secours

Élevé par le haras de Saint-Voir, Général en Chef est un fils de Martaline (Linamix), et de la bonne Sortie de Secours (Trempolino), gagnante des Prix Christian de Tredern (L, à l’époque) et des Prix d’Estruval et Glorieuse. Général en Chef est le deuxième produit de sa mère après le double vainqueur en obstacle De Main de Maître (Sholokov). Elle a eu ensuite Hardi les Gars (Network), gagnant en steeple à Compiègne et Pontchâteau, sous l’entraînement d’Erwan Grall. Sortie de Secours a aussi donné Jeune Soldat (Martaline), gagnant d’un handicap sur les haies d’Auteuil, et Nous Quatre (Doctor Dino), un yearling. La deuxième mère, Briffault (Olmeto), a produit Hard Rock (Vidéo Rock), vainqueur du Prix Edmond Barrachin (Gr3) à Auteuil, et Un Jour ou l’Autre (Trempolino), lauréat du Prix le Gualès de Mézaubran (L).

Mendez

Linamix

Lunadix

Martaline

Sadler’s Wells

Coraline

Bahamian

GÉNÉRAL EN CHEF (H8)

Sharpen Up

Trempolino

Trephine

Sortie de Secours

Olmeto

Briffault

Habella

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires