vendredi 14 juin 2024
AccueilCoursesSevenna’s Knight en met plein la vue

Sevenna’s Knight en met plein la vue

Longchamp, dimanche

Prix de Barbeville (Gr3)

Sevenna’s Knight en met plein la vue

1er SEVENNA’S KNIGHT

2e SHEMBALA

3e DOUBLE MAJOR

Comme chaque semaine, l’équipe du syndicat australien Oti a posté une vidéo sur son site avec le détail de ses partants. Au sujet de Sevenna’s Knight (Camelot), le directeur, Terry Henderson, annonçait : « Le cheval, qui pourrait venir à Melbourne en fin d’année, va être très compétitif dans ce Gr3. André Fabre est ravi de la manière dont il est revenu après Dubai, où il a très bien couru. » Le poulain a même dépassé les attentes de son entourage en s’adjugeant le Prix de Barbeville (Gr3) de manière assez spectaculaire, réalisant une valeur nettement supérieure à tout ce qu’il avait pu montrer jusqu’alors.

Une course très sélective

Palus Argenteus (Silver Frost) a imposé un train particulièrement sélectif et sous son impulsion, cette édition du Barbeville a été l’une des deux plus rapides des deux dernières décennies. Le grand favori, Double Major (Daiwa Major), a galopé dans le sillage de l’animateur. Sevenna’s Knight, lui, a évolué à la hanche de Double Major, puis dans son sillage. À 400m du but, Sevenna’s Knight a commencé à prendre l’ascendant. Et lorsque Mickaël Barzalona l’a sollicité, il a tout simplement laissé les autres sur place. L’impression visuelle est forte et en terrain très souple, il y a huit longueurs d’écart à l’arrivée. Tout à la fin, Shembala (Cracksman) est venue subtiliser la deuxième place à Double Major. Selon le tracking, Sevenna’s Knight signe les meilleurs temps partiels pour finir, mais on notera également la belle fin de course du quatrième, Sunfast (Fast Company).

De grandes ambitions internationales

Depuis un début de carrière effectué sous les couleurs de son éleveur, le Gestüt Ammerland, Sevenna’s Knight ne cesse de progresser. Inscrit à la vente d’été Arqana en 2023, il en a été retiré. Et c’est le syndicat australien Oti Management qui l’a acheté, à l’amiable… et bien leur en a pris. Le Belge Frank Dhooghe fait partie des copropriétaires et c’est certainement le seul “non australien” à avoir des parts dans ce syndicat ! Présent à Longchamp, il nous a confié : « André Fabre nous a toujours dit qu’il fallait être patients avec lui. Nous nous attendions à une bonne course. Mais ce serait un peu présomptueux de dire que nous pensions devancer Double Major, le meilleur stayer français. Sevenna’s Knight est un cheval tardif qui progresse avec le temps. C’est énorme ce qu’il montre aujourd’hui. Notre but, c’est d’essayer de remporter la Melbourne Cup ou la Gold Cup d’Ascot ! C’est un vrai stayer qui a aussi nettement grandi sur le plan mental. La course a été sélective et cela l’a servi. À Meydan, ses temps partiels, comme la ténacité qu’il a montrée, étaient remarquables. » Frank Dhooghe a également fait partie de l’aventure Lindy (Le Havre) et de celle de Malavath (Mehmas). Il a donc couru deux fois la Breeders’ Cup, tout en ayant un partant lors de la nuit de la Dubai World Cup. La syndication a du bon !

Rendez-vous dans le Vicomtesse Vigier

Francis-Henri Graffard, entraîneur de la deuxième, nous a dit : « Shembala avait certainement besoin d’une course de rentrée. Elle s’est montrée courageuse et va monter sur cette sortie. Désormais, nous allons rester dans cette catégorie car c’est vraiment son sport. Elle pourrait courir le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2). Après sa dernière course, elle est partie en vacances au haras et est revenue après les fêtes. Nous l’avons remise en route en progression. »

L’entraîneur du troisième, Christophe Ferland, nous a appris : « Double Major avait besoin de courir et il a été un peu embêté par le cheval devant lui qui n’avait pas de chance. Il ne s’est pas vraiment détendu. S’il avait été plus relax, il aurait peut-être été deuxième. Le gagnant a déjà quelques kilomètres au compteur cette année, tandis que Double Major faisait une grande rentrée, après avoir passé l’hiver au haras. Il va aller vers le Vicomtesse Vigier. »

Le cinquième black type d’une bonne jument de tenue

Sevenna’s Knight a été élevé par le Gestüt Ammerland dont les “stats” laissent rêveur. Sevenna’s Knight est un fils de l’étalon de Coolmore Camelot (Montjeu), un vecteur de tenue dont la production réussit bien en Australie. La mère, Sevenna (Galileo), a remporté deux courses dont les Lillie Langtry Stakes (Gr3, 2.800m). Au haras, elle a produit cinq black types : Sevenna Star (Redoute’s Choice), gagnant du Classic Trial (Gr3, 2.000m), Savanne (Rock of Gibraltar), gagnante du Prix de Royaumont (Gr3, 2.400m), Sassella (Lope de Vega), lauréate du Prix Belle de Nuit (L, 2.500m), ou encore Samurai (Shamardal), gagnant du Grand Prix Land Rover – Jockey Club (L, 2.400m) en Suisse. Sevenna a une 2ans par New Bay et une yearling par Siyouni. Sous la deuxième mère, Silvassa (Darshaan​​​), on retrouve Scatina (Samum), lauréate à Cologne du Schwarzgold-Rennen (Gr2). C’est la grande souche des “S” du Gestüt Schlenderhan.

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Camelot

Kingmambo

Tarfah

Fickle

SEVENNA’S KNIGHT (M4)

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Sevenna

Darshaan

Silvassa

Slenderella

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 2’09’’23

De 1.000m à 600m : 27’’43

De 600m à 400m : 12’’50

De 400m à 200m : 11’’69

De 200m à l’arrivée : 12’’23

Temps total : 3’13’’08

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires