jeudi 18 avril 2024
AccueilCoursesSony Bill reste invaincu

Sony Bill reste invaincu

Compiègne, mercredi

Prix des Benjamins (Haies)

Sony Bill reste invaincu

Lauréat du Prix Gautier de La Selle, le 12 mars à Fontainebleau, Sony Bill (Battle of Marengo) changeait complètement de sport sur le terrain très lourd de Compiègne à l’occasion du Prix des Benjamins. Le poulain d’Ann-Sophie et Daniel Allard, de Jacques Bisson et Palmyr Racing a galopé en sixième position et son jockey, Kilian Dubourg, ne l’a rapproché que dans le tournant final. Si bien que Sony Bill est arrivé librement sur la ligne de tête à l’entrée de la ligne droite. Il a pris un minime avantage au saut de la dernière haie et il a bien prolongé son effort pour l’emporter nettement. Ce poulain, portant le nom d’un rugbyman néo-zélandais, est resté invaincu en deux sorties.

D’abord parmi les premiers, Early Mist (Goliath du Berlais) a perdu du terrain en face, mais il a su bien se relancer dans la ligne droite et plus particulièrement sur le plat pour accrocher la deuxième place devant l’animateur, Messy (Clovis du Berlais), et l’inédit Kashs (Karaktar). Hacker du Berlais (Doctor Dino) avait du gaz et n’était pas loin des animateurs lorsqu’il est tombé à la réception de l’avant-dernière haie.

Encore un peu de marge

Co-entraîneur de Sony Bill et d’Early Mist, avec Guillaume Macaire, Hector de Lageneste nous a déclaré : « Sonny Bill avait déjà montré quelque chose de bien en débutant à Fontainebleau. Il réédite sur un profil de piste différent. C’est une belle preuve de qualité. Early Mist court de première. Il n’a pas été forcément à son aise dans les huit cents derniers mètres. Ca lui coûte peut-être un meilleur classement. Ce sont des poulains qui, on l’espère, ont encore un peu de marge de progression. » Jockey de Sony Bill, Kilian Dubourg a ajouté au micro d’Equidia : « Je voulais faire l’équivalent d’un canter toute la course et lui faire comprendre que ce n’était une course qu’à l’avant-dernière haie car ça me semble très lourd aujourd’hui. Pour des 3ans, c’est compliqué de démarrer d’en face. Nous n’étions pas nombreux et je n’étais pas loin de la tête. Je suis venu ensuite sans faire d’effort. C’est un poulain tout terrain et perfectible. »

Le petit-fils de Neriette

Élevé par Stephan Hillou-Lespes, Jean-Philippe Larrieu et Muriel Nogarotto, Sony Bill est un fils de Battle of Marengo (Galileo), désormais stationné au haras de la Barbottière, et d’Eau Ténébreuse (Lando), restée maiden en huit sorties. Présenté par le haras des Granges à la vente d’été 2023 d’Arqana, il a été acheté 22.000 € par Daniel Allard. Il est le cinquième produit de la poulinière, laquelle a déjà donné Beaumesnil (König Turf), lauréat le 29 février dernier de son premier succès dans un handicap sur les claies de Wetherby. Après Sony Bill, Eau Ténébreuse a un 2ans nommé Chasing Great (Night Wish) ainsi qu’une yearling, Bye and Bye (Technician).

La deuxième mère, Neriette (Vettori), a remporté le Grand Prix de Pau (Gr3), les Prix Alain et Gilles de Goulaine, Antoine de Palaminy et la Grande Course de Haies de Pau (Ls). Au haras, elle a donné naissance à Eaux Fortes (Walk in the Park), génitrice de L’Eau du Sud (Lord du Sud). Ce dernier a commencé sa carrière chez Arnaud Chaillé-Chaillé, pour qui il a remporté le Prix Virelan (L). Il est désormais en Angleterre chez Dan Skelton.

Sadler’s Wells

Galileo

Urban Sea

Battle of Marengo

Green Desert

Anna Karenina

Simaat

SONY BILL (H3)

Acatenango

Lando

Laurea

Eau Ténébreuse

Vettori

Nériette

Neraida

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires