dimanche 16 juin 2024
AccueilCoursesEarly Mist (K) étrenne ses nouvelles couleurs avec brio

Early Mist (K) étrenne ses nouvelles couleurs avec brio

Compiègne, mardi

Prix de Sospel (Haies)

Early Mist (K) étrenne ses nouvelles couleurs avec brio

Deuxième du Prix d’Essai des Poulains derrière un bon élément, Willy de Houelle (K) (Beaumec de Houelle), Early Mist (K) (Goliath du Berlais) se serait certainement imposé lors de sa sortie suivante, à l’issue d’un parcours plus limpide. Logique grand favori du Prix de Sospel, il défendait pour la première fois les couleurs de Simon Macauley, qui venait d’en acheter une part en compagnie d’Andrew Peake, lesquels sont associés avec Palmyr Racing, l’écurie Equus Racing, Philippe Uzan et Jean-Michel Tessier. Early Mist a fait plaisir à ses nouveaux propriétaires en s’imposant de huit longueurs devant plusieurs poulains prometteurs. Il décroche donc sa (K) JDG Jumping Star (K).

Bien parti, Early Mist a rapidement galopé en troisième position, sautant bien. Il a pris les commandes dans le tournant final et avait la course à sa merci entre les deux dernières haies. Dans la montée finale, il a lâché ses rivaux pour l’emporter avec classe. Estimé, Lumino Bello (Goliath du Berlais) a tracé un parcours prometteur, terminant deuxième. L’étalon officiant au haras de la Tuilerie, Goliath du Berlais, a donc signé le jumelé gagnant, poursuivant pour l’occasion une excellente première saison. Capbello Dino (Doctor Dino) a eu une bonne leçon pour accrocher la troisième place devant Bon Prince (Palace Prince) et Hacker du Berlais (Doctor Dino), lequel s’est relancé à la fin. Entraîneur du lauréat, avec Hector de Lageneste, Guillaume Macaire nous a dit : « Early Mist a été convaincant. Il s’est aguerri, endurci. Nous voulions gagner cette course-là. » Jockey d’Early Mist, Lucas Zuliani a ajouté : « Il peut mettre un peu de temps à accélérer. Dès lors, j’ai anticipé. J’étais bien placé à l’entrée de la dernière ligne droite et le poulain a pu avoir ses aises pour accélérer. Il l’a bien fait. Il n’est pas très grand, mais massif. Il n’a pas fini d’évoluer. »

Une mère gagnante en haies et en steeple

Élevé par Florent Fonteyne, Jean-Michel Tessier et Philippe Uzan, Early Mist est un fils de Goliath du Berlais, qui exerce au haras de la Tuilerie pour le compte d’Étreham, et de Korkouée (Poliglote), lauréate sur les haies de Dieppe et les steeples de Fontainebleau et Lyon-Parilly. Early Mist est le premier produit de sa mère, qui a eu ensuite White Lines (Moïses Has), un 2ans, et Vacquera (Masked Marvel), une yearling. Deuxième mère d’Early Mist, Kotkicha (Mansonnien) s’est placée en haies, en steeple et en plat. C’est la propre sœur de Kitchapoly (Poliglote), vainqueur sur les haies de Moulins et de Borély avant d’être vendu en Angleterre, et la sœur de Kapkicha (Kapgarde), deuxième du Prix Finot (L). La troisième mère, Kakira (Cadoudal) est restée inédite. Elle a produit Kalifko (K) (Montmartre), vainqueur du Prix Aguado (Gr3), Kotkita (Subotica), lauréate du Prix Cambacérès et troisième du Prix Renaud du Vivier (Grs1), mère de Kotkikova (K) (Martaline), gagnante du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), de Kotkidy (Anabaa Blue) et de Karlak (Westerner), deux chevaux de Listed. Kakira a aussi donné Katkovana (Westerner), quadruple gagnante de Listed et deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), Kalkir (Montmartre), deuxième de Gr1 sur les claies de Leopardstown, Kotkido (Subotica), Kotky Bleu (Pistolet Bleu) et Kitka (Épervier Bleu), que des bons éléments ! La quatrième mère d’Early Mist est la matrone Kotkie (Rheffic), lauréate de quatre courses sur les haies parisiennes. Ce qui veut dire qu’Early Mist appartient à la souche des cracks Katko et Kotkijet, qui comptent cinq Grands Steeple-Chase de Paris (Gr1) à eux deux.

Cadoudal

Saint des Saints

Chamisène

Goliath du Berlais

King’s Theatre

King’s Daughter

Bint Bladi

EARLY MIST (K) (M3)

Sadler’s Wells

Poliglote

Alexandrie

Korkouée

Mansonnien

Kotkicha

Kakira

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires