mercredi 24 juillet 2024
AccueilCoursesGrand Saxon sur plus long

Grand Saxon sur plus long

16 H 42 • LE LION-D’ANGERS • PRIX DE VERN D’ANJOU

Maiden – 2ans – 1.200m

Grand Saxon sur plus long

En plus de Lyon-Parilly, les juniors de Gianluca Bietolini seront également de sortie au Lion-d’Angers. Troisième lors de ses premiers pas sur 900m à Saint-Cloud, le 14 avril, Grand Saxon (Saxon Warrior) se comportait bien, tout en montrant qu’une distance plus longue serait un avantage pour lui. Rallongé de 300m pour sa deuxième course, dans le Prix de Vern d’Anjou (Maiden), il pourrait bien s’offrir le premier succès de sa jeune carrière. Chester Sky (Ribchester) a lui aussi débuté sur la ligne droite de Saint-Cloud, mais le 23 mars. Chuchoté ce jour-là, il n’avait pu confirmer l’engouement, terminant treizième et dernier. Bénéficiant pour sa deuxième apparition de la décharge de sa partenaire, Cecilia Poirier, le pensionnaire d’Adrien Fouassier pourrait se racheter. Toujours en réussite avec ses 2ans, Joël Boisnad aligne C Comme Ça (Penny’s Picnic), un poulain qui a débuté par une sixième place, en terrain lourd, sur cette piste, le 31 mars. Des progrès de sa part sont attendus, d’autant plus qu’il aura cette fois la décharge de Thomas Blanchouin. Finissant devant C Comme Ça lors de leurs débuts respectifs puisqu’il s’emparait de la quatrième place, Everstar (Seabhac) sera cette fois muni d’œillères australiennes. Il tentera de confirmer sa supériorité. Troisième lors de ses premiers pas dans un maiden sur 1.100m au Mans, le 25 avril, Kedurev (Hunter’s Light) devançait Friday I’m in Love (Shalaa) et Waiting Call (Attendu), qui se classaient respectivement sixième et septième. Friday I’m in Love a cette fois été supplémentée. Enfin, faisant parmi des trois inédits, Sherzal (Zelzal), autre pensionnaire de Joël Boisnard, et Energic (Showcasing), le neveu de Bawina (Dubawi), troisième du Prix Rothschild (Gr1), peuvent bien faire d’entrée de jeu.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires