jeudi 25 juillet 2024
AccueilInternationalLittle Big Bear et Dramatised, pure vitesse

Little Big Bear et Dramatised, pure vitesse

HAYDOCK PARK (GB), SAMEDI

Little Big Bear et Dramatised, pure vitesse

Deux candidats aux sprints de Gr1 à Royal Ascot ont passé leur test samedi à Haydock Park. Little Big Bear (No Nay Never) sera le grand favori (1,5/1) de la Commonwealth Cup (Gr1) après sa démonstration dans les Sandy Lane Stakes (Gr2) alors que, dans les King’s Stand Stakes, la cote de Dramatised (Showcasing), facile lauréate des Temple Stakes (Gr2), a baissé jusqu’à 6/1 dans une course plus difficile. Les deux favoris ont gagné et tout le monde est content…

Le poulain favori de la Commonwealth Cup

Little Big Bear a laissé derrière lui le mauvais souvenir des 2.000 Guinées (Gr1) et il a aimé revenir en terrain connu, dans les sprints. Un peu tendu avant la course, le pensionnaire d’Aidan O’Brien est bien parti le long du rail des tribunes et Lanfranco Dettori ne s’est pas inquiété quand il a vu Matilda Picotte (Sioux Nation) en tête de l’autre côté de la piste. Little Big Bear a pris l’avantage à 300m du poteau et il a gardé une bonne longueur (avec plein de ressources) sur Shouldvebeenaring (Havana Grey) avec Bradsell (Tasleet) perdu en route à huit longueurs. Lanfranco Dettori a eu un bon feeling avec Little Big Bear : « Aidan m’avait demandé de le monter il y a dix jours et il a patienté quelques jours avant ma confirmation. Le poulain était magnifique et j’ai eu la course sous contrôle depuis le départ. Il a bien accéléré et un succès facile va lui donner de la confiance. Il mérite le rôle de favori dans la Commonwealth Cup (Gr1) et il sera un candidat aux grands sprints de la saison mais je ne pense pas que Ryan Moore me passera la monte… »

La pouliche vers les King’s Stand

Le record des pouliches de 3ans dans les Temple Stakes (Gr2) n’est pas trop brillant. Quinze ans après le succès de Fleeting Spirit (Invincible Spirit), c’est Dramatised qui a brisé le signe indien. La course s’annonçait compliquée mais la pensionnaire de Karl Burke a galopé pas loin de la tête et a placé une belle pointe de vitesse pour s’imposer par une longueur sur le vétéran Equilateral (Equiano), qui a battu tout à la fin l’animateur, Live in the Dream (Prince of Lir). Karl Burke a déjà dressé un chemin sur les 1.000m pour la représentante de Steve Parkin : « Elle courra les King’s Stand à Royal Ascot et plus tard les Nunthorpe (Gr1) et la Breeders’ Cup Sprint (Gr1). La pouliche nous a toujours montré une vitesse folle et je pense que le déplacement aux États-Unis l’an dernier pour la Breeders’ lui a été bénéfique. Elle a beaucoup gagné en maturité cette année. Son propriétaire s’est rendu à Monaco pour la Formule○1 mais s’il cherchait de la vitesse il pouvait rester ici… »

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires