mercredi 24 juillet 2024
AccueilInternationalTrueshan dans le festival des préparatoires

Trueshan dans le festival des préparatoires

ASCOT (GB), MERCREDI

SAGARO STAKES (Gr3)

Trueshan dans le festival des préparatoires

L’engouement pour l’appellation Trial qui touche toutes les préparatoires anglaises a épargné les Sagaro Stakes (Gr3). Dès lors, le nom de la course dédiée au célèbre stayer entraîné par François Boutin est accompagné entre parenthèses d’une explication signifiant qu’il s’agit d’une rampe de lancement pour la Gold Cup. La dernière lauréate du marathon de Royal Ascot passée par les Sagaro Stakes est Estimate (Monsun). En 2013, cette dernière avait offert un grand moment de bonheur à Sa Majesté la reine d’Angleterre. Cette année, le favori est le “FR” Trueshan (Planteur). Dans la Gold Cup, Trueshan possède un record inhabituel puisqu’il y a été deux fois non partant. Son entraîneur, Alan King, a déjà annoncé que l’élève de Didier Blot sera au départ à Royal Ascot pour peu que le terrain soit au moins souple. Dans le cas contraire, il sera non partant une troisième fois. Trueshan a déjà effectué sa rentrée dans les Further Flight Stakes (L), sur 2.800m, en terrain presque lourd. Il est parti couru mais il n’a pas réussi à devancer l’animateur, Rajinsky (Zoffany), qui portait sept livres de moins. Cette fois la surcharge est moins conséquente (cinq livres) et il ne faut pas oublier que dans le Northumberland Plate, le gros handicap sur la P.S.F. de Newcastle, Trueshan avait battu Rajinsky en lui rendant 24 livres…

Un nouveau match avec Coltrane

Un autre “vieux” rival, Coltrane (Mastercraftsman), se dresse sur le chemin de Trueshan. Ces deux compétiteurs se sont affrontés en fin de saison 2022 à deux reprises : dans la Doncaster Cup (Gr2) sur 3.600m. Coltrane avait gagné d’une encolure alors que dans la Long Distance Cup (Gr2), sur 3.200m, Trueshan avait conservé d’avance une tête sur son adversaire. La revanche s’annonce indécise mais le pensionnaire d’Alan King a l’avantage d’avoir effectué sa rentrée. Kevin Philippart de Foy aligne le jeune El Habeeb (Al Rifai) qui a bouclé sa campagne de 3ans en remportant une Listed sur 2.800m et vient de bien courir (cinquième) lors de sa rentrée dans la Dubai Gold Cup (Gr2).

Un trial pour My Prospero en mode miler

Les Paradise Stakes (L) ont aussi conservé leur nom initial avec l’ajout de Trial pour les Queen Anne Stakes. William Haggas, avant le Gr1 de Royal Ascot, vise les Lockinge Stakes (Gr1). Mercredi, il a dégoté une course sur mesure pour My Prospero (Iffraaj), sans surcharge, malgré son succès dans le Prix Eugène Adam (Gr2) en juillet. L’entraîneur a décidé de le raccourcir sur le mile après la troisième place de son élève dans les Champion Stakes (Gr1). Sur les ratings c’est presque un penalty mais deux bons milers comme Chindit (Wootton Bassett) et Lusail (Mehmas) restent compétitifs. Ainsi que Cash (Shamardal), qui avait montré du talent au cours de ses trois sorties.

Les 2ans ont aussi leur trial

Une course est nommée carrément Royal Ascot Two-Year-Old Trial. Il s’agit d’une épreuve à conditions sur 1.000m. Ils ne sont que cinq au départ dont trois inédits. Maximum Impact (Havana Grey) a gagné par douze longueurs à Leicester alors qu’Action Point (Blue Point) a ouvert son score sur la P.S.F. de Kempton. Les trois compétiteurs qui découvrent les courses avec trois livres d’avantage sont : The Line (Caravaggio) entraîné par Richard Hannon, le pensionnaire d’Andrew Balding Balagh (Dandy Man) et enfin Harts Pocketrocket (Ulysses), déjà hongre.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires