vendredi 21 juin 2024
AccueilInternationalL’élevage français à toute vitesse

L’élevage français à toute vitesse

Curragh (IE), dimanche

Railway Stakes (Gr2)

L’élevage français à toute vitesse

L’élevage français a été à l’honneur dans les Railway Stakes (Gr2), épreuve pour 2ans programmée sur 1.200m. Bucanero Fuerte (Wootton Bassett), élève du Gestüt Zur Kuste Ag, et Unquestionable (Wootton Bassett), élève de la famille Vitse, ont dominé la course de la tête et des épaules. La course a eu du rythme sous l’impulsion de Lightening Army (Soldier’s Call) qui en a trop fait et a fini par craquer. Bucanero Fuerte et Unquestionable, toujours en bonne position, sont passés à l’attaque à 400m. Les deux ont produit un bel effort : Unquestionable a pris l’avantage et s’est montré très courageux mais, au passage du poteau, a été rattrapé par Bucanero Fuerte, lequel avait l’appui de la lice extérieure. Cela s’est joué au balancier, d’une courte tête. Les deux protagonistes ont creusé l’écart avec le troisième puisqu’il faut compter quatre longueurs et demie pour retrouver le troisième, His Majesty (No Nay Never).

Les Phoenix ou le Morny

Bucanero Fuerte a été élevé au haras d’Étreham pour le Gestüt Zur Kuste. Il avait remporté la toute première course de la saison de plat irlandaise 2023, le 25 mars au Curragh, et avait validé son ticket pour Royal Ascot et les Coventry Stakes (Gr2). Le représentant d’AMO Racing et Giselle Aguiar n’avait pas démérité à Royal Ascot, se classant troisième à une longueur de River Tiber (Wootton Bassett). Adrian Murray, son entraîneur, a indiqué : « Il est dur. Nous avons tenté notre chance en le courant de façon rapprochée après Royal Ascot et il ne nous a pas laissés tomber. Robson [Aguiar, son assistant, ndlr] a dit qu’il était en pleine forme et comme nous n’avions pas vraiment d’autres options… Il est engagé dans les Phoenix Stakes (Gr1, 12 août) et pourrait aller en France [probablement pour le Sumbe Prix Morny le 20 août, ndlr]. Maintenant, il va avoir un break. C’est un poulain imposant et nous n’allons pas le presser. Il a eu deux courses rapprochées. Dans le futur, il va être rallongé, on voit aujourd’hui qu’il gagne car il tient. Il aime les pistes un peu plus souples et, aujourd’hui, le terrain était presque trop rapide à son goût. »

Unquestionable passe le test en bon poulain

Unquestionable passait un test dimanche, face à un poulain ayant fait ses preuves dans l’une des épreuves de Royal Ascot. Représentant d’Al Shaqab Racing, associé à Coolmore et Westerberg, il venait d’ouvrir très facilement son palmarès sur les 1.200m du Curragh, le 27 mai. Dimanche, il court très bien à ce niveau et ne devrait pas tarder à décrocher son Groupe.

Unquestionable a été acheté 340.000 € par Nicolas de Watrigant à la vente d’août Arqana, où il était présenté par Normandie Breeding. Il est le deuxième produit de Strawberry Lace (Sea the Stars), qui a un yearling par Almanzor (Wootton Bassett) inscrit à la vente de yearlings d’août Arqana (lot 85). La deuxième mère, Crying Lightening (Holy Roman Emperor), a gagné les October Stakes (L) et remonte à une grande souche Juddmonte. Strawberry Lace a été achetée 52.000 Gns par Camille Vitse à la vente d’élevage de Tattersalls en 2019.

Son frère par Dubawi passe en vente en août à Deauville

Quand Coolmore est battu, Coolmore gagne quand même ! Bucanero Fuerte, comme Unquestionable dont les Irlandais sont copropriétaires, met à l’honneur son étalon Wootton Bassett (Iffraaj). Il avait été acheté 165.000 € yearling à la vente d’août Arqana par Robson Aguiar, où il était présenté par le haras d’Étreham qui l’a élevé pour le Gestüt Zur Kuste Ag. Inscrit à la Craven Breeze Up, il avait finalement été retiré. Robson Aguiar a expliqué : « Nous entraînons à Mullingar et j’ai rejoint l’équipe d’Adrian Murray il y a cinq ans. Ce poulain a beaucoup de vitesse et il avait bien couru à Royal Ascot. Nous avions payé 165.000 € pour l’avoir à Arqana et je trouve que ce n’est pas si cher que cela, étant donné qu’il est par Wootton Bassett, un étalon incroyable, issu d’une mère qui avait déjà donné des chevaux de haut niveau. »

La mère, Frida La Blonde (Elusive City), n’a pas brillé en compétition mais elle a donné Wooded (Wootton Bassett), propre frère de Bucanero Fuerte, gagnant du Qatar Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) et étalon au haras de Bouquetot, ainsi que Beat Le Bon (Wootton Bassett), deuxième des Sovereign Stakes (Gr3, 1.600m). Elle a un yearling par Dubawi, inscrit à la vente de yearlings d’août Arqana (lot 214), un foal par Dubawi et a rencontré Siyouni, en 2023.

La deuxième mère, Firm Friend (Affirmed), a remporté le Critérium d’Évry (L) et a donné Fred Lalloupet (Elusive City), gagnant des Prix Cor de Chasse et Servanne (Ls) et deuxième du Ris-Orangis (Gr3), ainsi que Mon Pote le Gitan (Thunder Gulch), vainqueur du Servanne (L) et troisième du Prix de Cabourg (Gr3). Elle est l’aïeule de Maximum Aurelius, lauréat des Prix Matchem, des Sablonnets et du Point du Jour (Ls), et de Diablotine qui a remporté les Rêves d’Or (L).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires