mardi 23 juillet 2024
AccueilInternationalGodolphin, enfin, grâce à Pretty Mischievous

Godolphin, enfin, grâce à Pretty Mischievous

CHURCHILL DOWNS (US), VENDREDI

LONGINES KENTUCKY OAKS (Gr1)

Godolphin, enfin, grâce à Pretty Mischievous

L’Irlandais Brendan Walsh, cavalier d’entraînement historique chez Godolphin et associé aux champions de l’écurie il y a vingt ans, a offert au cheikh Mohammed Al Maktoum un premier succès dans les Kentucky Oaks (Gr1) avec Pretty Mischievous (Into Mischief). Installé à son compte aux États-Unis depuis douze saisons, Brendan Walsh, qui fêtera ses 50 ans dans quelques jours, a déjà gagné plusieurs Grs1 mais avec Pretty Mischievous, il a dû inventer un “truc”. Sa pensionnaire avait montré des moyens mais c’était la deuxième cartouche de Godolphin. En plus, elle avait le quatorze sur quatorze. Il a muni la pouliche d’œillères pour la première fois, et cela a payé. Bien partie, Pretty Mischievous a voyagé tout près de la tête et a prononcé son effort en quatrième épaisseur dans le dernier tournant. Elle a pris l’avantage à mi-ligne droite mais le plus dur restait à faire puisque Gambling Girl (Dialed In) a terminé très fort en pleine piste. Pretty Mischievous a gardé une encolure, alors que la favorite de Godolphin Wet Paint (Blame) a dû se contenter de la quatrième place à l’issue d’un parcours compliqué.

Brendan Walsh, une vie en bleu

Brendan Walsh, très ému, a décroché la plus belle victoire de sa carrière : « Je me souviens très bien de mon époque à Dubaï, je montais les étoiles de l’écurie, c’était très marquant. Maintenant, j’ai la chance d’entraîner des étoiles. C’était un rêve d’enfant et je suis un homme comblé. » Michael Banahan de Godolphin America a ajouté : « Le cheikh Mohammed a développé une opération d’élevage très importante aux États-Unis et on a connu une réussite importante dans les dernières années, mais je pense qu’il y a un seul classique pour les pouliches, les Kentucky Oaks, et on l’a enfin gagné. »

La mère a coûté 3,5 millions de dollars

Le cheikh Mohammed a acheté la mère, Pretty City Dancer (Tapit), lauréate des Spinaway Stakes (Gr1), pour la bagatelle de 3,5 millions de dollars (3,17 M€) à Fasig-Tipton November 2018, alors qu’elle était pleine de Medaglia d’Oro (El Prado). Le résultat du croisement est la pouliche Ornamental qui a gagné une course. Pretty Mischivious est le deuxième produit. Elle est suivie par une yearling par Medaglia d’Oro et une foal par Street Sense (Street Cry). Son père, Into Mischief (Harlan’s Holiday), en est à dix-sept gagnants de Gr1 puisque dans la réunion de vendredi, Played Hard a remporté les La Troyenne Stakes. La deuxième mère, Pretty City (Carson City), n’a pas couru, mais a donné une autre lauréate de Gr1, Lear’s Princess (Lear Fan), qui a remporté les Gazelle Stakes (Gr1).

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires