mercredi 24 juillet 2024
AccueilCoursesLa belle impression de Grand Son of Calyx

La belle impression de Grand Son of Calyx

Saint-Cloud, Lundi

Prix Royal Hampton (Maiden)

La belle impression de Grand Son of Calyx

Très plaisant au rond, Grand Son of Calyx (Calyx) retrouvait l’hippodrome de Saint-Cloud où il avait effectué ses premiers pas. Il était rallongé et abordait pour la première fois un parcours avec tournant. Moins véloce que certains de ses rivaux au moment du départ, le pensionnaire de Gianluca Bietolini s’est rapidement retrouvé parmi les derniers. Dans le virage, il a pris le sillage de Blue Ribbon (City Light). Au moment de l’emballage final, Grand Son of Calyx a placé une très belle accélération. Il a progressivement regagné du terrain mètre après mètre sur les chevaux restés côté corde. Le représentant de Fabio Manservigi et Salvatore Alioto s’est facilement détaché. Il s’impose finalement de quatre longueurs devant l’inédite Grade Maker (Goken), elle aussi très plaisante physiquement avant la course. L’autre inédite Tanis (Zelzal) s’est bien comportée et est parvenue à conserver la troisième place d’une tête.

L’allongement de la distance a servi ses intérêts

Gianluca Bietolini nous a dit : « Son père, Calyx, fait de très bons débuts comme étalon ! Il a déjà produit des gagnants en Angleterre, en Irlande et en France. Concernant le poulain, je l’aime beaucoup à l’écurie, il est hyperprofessionnel et a une bonne accélération. Il avait montré quelque chose sur 900m en débutant. Aujourd’hui, Grand Son of Calyx s’est baladé, l’allongement de la distance l’a grandement avantagé. Son jockey m’en a également dit beaucoup de bien ! Pour la suite, nous allons le recourir sur 1.400m, avec l’idée de le préparer pour la fin de saison et le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1). »

Un petit-fils de Sassy Bird

Élevé par Borronstow Stud, Grand Son of Calyx a été présenté à la vente de yearlings Tattersalls de septembre, où il a été acheté 38.000 € par Marco Bozzi. C’est un fils du jeune étalon de Coolmore Stud Calyx (Kingman). Sa mère, Asawer (Darshaan), a remportée deux courses à l’âge de 3ans dont les John Musker Stakes (L). Elle s’est aussi placée troisième des Ribblesdale Stakes (Gr2) et des Princess Royal Stakes (Gr3). Cinq de ses produits ont gagné, dont First Come (Camelot), vainqueur de quatre courses au Japon.

La deuxième mère, Sassy Bird (Storm Bird), s’est placée deux fois aux États-Unis à 2ans. Elle a produit plusieurs black types dont Chercheuse (Seeking The Gold), gagnante de cinq courses dont les Prix Contessina et Prix Anjou-Bretagne (Ls), Questing (Hard Spun), gagnante des Alabama Stakes et des Amercian Oaks (Grs1), ou encore Alyaasaat (Dawn Approch), deuxième en Afrique du Sud des Premier’s Champion Stakes (Gr1).

Enfin, la troisième mère, Tash (Never Bend), a décroché deux victoires à 2ans aux États-Unis. Elle a produit neuf gagnants dont Mukaddamah (Storm Bird), vainqueur des International Stakes (Gr2) au Curragh et des Vintage Stakes (Gr3) à Goodwood.

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 13’’54

De 1.000m à 600m : 23’’33

De 600m à 400m : 12’’22

De 400m à 200m : 12’’20

De 200m à l’arrivée : 12’’88

Temps total : 1’14’’17

Invincible Spirit

Kingman

Zenda

Calyx

Observatory

Helleborine

New Orchid

GRAND SON OF CALYX (M2)

Shirley Heights

Darshaan

Delsy

Asawer

Storm Bird

Sassy Bird

Tash

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires