samedi 13 juillet 2024
AccueilCoursesWe Ride the World toujours performant à l’âge de 8ans

We Ride the World toujours performant à l’âge de 8ans

Longchamp, dimanche

Prix de l’Athénée (Classe 2)

We Ride the World toujours performant à l’âge de 8ans

We Ride the World (Orpen) porte bien son nom ! En effet, il en était dimanche à sa sixième sortie de l’année. Il avait déjà couru deux fois à Cagnes-sur-Mer, où il s’est notamment classé troisième du Prix Saônois (L), deux fois sur la P.S.F. de Chantilly, ainsi qu’une fois à Borély en 2023. Durant le parcours, le représentant d’Amandine Baudron, parti avec la corde 2, a rapidement pu s’installer dans le sillage de l’animateur, Like Magic (Al Wukair), parti quant à lui de la stalle numéro 1. Après avoir bien voyagé dans la fausse ligne droite, un boulevard s’est ouvert à la corde pour We Ride the World. À 450m de l’arrivée, Marie Vélon a commencé à actionner son partenaire, qui a bien répondu à ses sollicitations. Un temps menacé par l’autre marseillais Amedras (Anodin) pour la victoire, le pensionnaire de Patrice Cottier est finalement parvenu à devancer ce dernier sur le poteau. Amedras, lui aussi performant en terrain souple, est deuxième à deux longueurs. Plus loin, Reshabar (Ifraaj) complète le podium à une longueur trois quarts

L’aptitude au terrain a été un avantage

Après la course, Marie Vélon est revenue sur la performance de son partenaire au micro d’Equidia : « Il affrontait un lot assez relevé aujourd’hui. Le terrain profond était une interrogation avant le coup. Le cheval a répondu présent et s’est facilement détaché pour finir. Nous avions la mesure d’Amedras à l’entrée de la ligne droite, We Ride the World est très plaisant aujourd’hui. »

Sa deuxième mère a gagné le Critérium de l’Ouest

Élevé par Érick Bec de La Motte, We Ride the World a été cédé 22.000 € à Louis Baudron lors de la vente de yearlings v.2 Arqana, alors qu’il était présenté par le haras de l’Hôtellerie. Sa mère, Meulles (Scat Daddy), a gagné un maiden sur les 1.400m de Dax pour sa deuxième sortie, à 2ans. À 3ans, elle a signé deux succès de suite dans des courses à conditions sur le mile de Nantes, avant de conclure sa carrière par une quatrième place dans le Prix Occitanie (L). We Ride the World est le deuxième produit de la jument, laquelle a donné cinq gagnants, dont The Charm (Charm Spirit), gagnant de deux handicaps à Saint-Cloud et Cagnes-sur-Mer et d’un réclamer à Deauville, et Hunter Valley (Power), gagnante de cinq courses modestes de 2ans à 4ans en France et en Belgique, sur des distances comprises entre 950m et 1.600m. Meulles a un yearling par Attendu (Acclamation).

La deuxième mère, Stadore (Kendor), a gagné trois courses à 2ans en province dont le Critérium de l’Ouest (L, 1.650m), avant d’être exportée aux États-Unis. C’est une sœur de Karina du Commeaux (Law Society), à qui l’on doit Kicky Blue (Dashing Blade), gagnante du Prix La Moskowa (L) et deuxième du Prix du Cadran (Gr1), entre autres. 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 41 »71

De 1.000m à 600m : 25 »78

De 600m à 400m : 12 »31

De 400m à 200m : 12 »23

De 200m à l’arrivée : 12 »85

Temps total : 1’44 »88

Danzig

Lure

Endear

Orpen

Devil’s Bag

Bonita Francita

Raise the Standard

WE RIDE THE WORLD (H8)

Johannesburg

Scat Daddy

Love Style

Meulles

Kendor

Stadore

Stamingala

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires