samedi 13 juillet 2024
AccueilInternationalSoldier's Gold d'un petit nez devant Ne me Quitte Pas

Soldier’s Gold d’un petit nez devant Ne me Quitte Pas

AL RAYYAN STAKES

Soldier’s Gold d’un petit nez devant Ne me Quitte Pas

Une foulée après le poteau, le français Ne me Quitte Pas (US Navy Flag) aurait remporté les Al Rayyan Stakes, la plus belle course pour le 2ans du programme qatari. Le pensionnaire de Christopher Head a refait le peloton dans la ligne droite, mais le représentant de Wathnan Racing Soldier’s Gold (Soldier’s Call), qui avait l’avantage de connaître le profil de l’hippodrome, a gardé un petit quelque chose. Non, Soldier’s Gold n’est pas un gagnant heureux, il a galopé près des animateurs, Jump Jet (Too Darn Hot) et Oddyssey (Ulysses), et Mickaël Barzalona a décidé d’attaquer de bonne heure. Il a fait le trou au bon moment et a gagné grâce à son courage. Mayo Neighs (Dandy Man) est venu s’emparer de la troisième place.

Un poulain qui vaut un black type

Soldier’s Gold, qui avait tenté les Vintage Stakes (Gr2), a gagné deux fois en Angleterre et il s’était classé quatrième dans la très riche course (300.000 £) sponsorisée par Weatherbys à Doncaster, avec à la clé un rating de 94 qui a convaincu Wathnan Racing de l’acheter. Il avait découvert le profil d’Al Rayyan en remportant le trial et il a fait plaisir à son entraîneur, Alban de Mieulle : « C’est un bon poulain et il l’a démontré. Au passage du poteau, j’ai pensé un instant qu’il était battu, mais heureusement il a gardé l’avantage. »

La mère troisième du Marcel Boussac

Soldier’s Gold, élevé par Bernard et Eugene Heary, n’est jamais passé en vente publique et il a été acheté à l’amiable par Wathnan Racing. Son père, Soldier’s Call (Showcasing), très bon sprinter, figure en troisième position dans le classement européen des first crop sires avec 26 gagnants, dont la lauréate du Prix Eclipse (Gr3) Dawn Charger. La mère, Copperbeech (Red Ransom), s’est classée troisième du Prix Marcel Boussac (Gr1) pour l’entraînement d’André Fabre. Elle a donné trois autres gagnants. La deuxième mère, Aynthia (Zafonic), deuxième dans le Prix Royaumont (Gr3), a remporté son succès de Groupe dans le Premio Mario Incisa (Gr3) sous la férule d’Henri-Alex Pantall et a produit le gagnant du Prix Vulcain (L) A Soldier’s Life (Authorized).

Copperbeech n’a pas de yearling ni de foal. Elle a visité Soldier’s Call cette année.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires