mercredi 24 juillet 2024
AccueilInternationalMutasaabeq en miler de Gr1

Mutasaabeq en miler de Gr1

NEWMARKET (GB), VENDREDI

SANDOWN MILE (Gr2)

Mutasaabeq en miler de Gr1

Reporté et transféré cette année à Newmarket, le Sandown Mile (Gr2) nous a offert un véritable mile de niveau Gr1. Malgré trois livres de surcharge, Mutasaabeq (Invincible Spirit) a perdu en route Native Trail (Oasis Dream) et Light Infantry (Fast Company), séparés d’une courte tête pour l’octroi de la deuxième place, à trois longueurs de l’intouchable lauréat. Mutasaabeq a attendu l’ultime sortie de sa campagne de 4ans pour faire étalage de son talent dans les Joel Stakes (Gr2). Les œillères font parfois des miracles et Mutasaabeq l’a confirmé. Vendredi, il a rapidement pris le commandement, marqué au tapis de selle par Native Trail. Avec 400m bouclés en 22’’07, il a mis dans le rouge ses rivaux. Mutasaabeq avait déjà course gagnée à 200m du poteau.

Direction les Lockinge Stakes

Mutasaabeq n’est pas le premier ni le dernier cheval transformé par le port des œillères. Son entraîneur, Charlie Hills, l’avait jugé digne de disputer les 2.000 Guinées (Gr1) après une facile victoire dans le Craven Meeting. Les parieurs l’avaient d’ailleurs suivi. Il s’est montré intermittent au cours de la suite de sa carrière et, maintenant, il va pouvoir effectuer son retour dans les Grs1. Dans les Lockinge Stakes (Gr1) dans un premier temps, comme l’a confirmé son entraîneur : « Je suis ravi de sa course. Il a battu deux bons chevaux avec la manière tout en leur rendant du poids. Mutasaabeq nous a toujours montré beaucoup de classe. On l’avait aligné dans les Guinées avec pas mal de confiance mais il lui a fallu du temps pour arriver au top. » La cote de Mutasaabeq pour le mile de Newbury a chuté à 7/1.

Un pedigree d’étalon

C’est le moins qu’on puisse dire de Mutasaabeq, pur produit de l’élevage Shadwell, qui remonte à la grande souche d’Height of Fashion (Bustino), la pouliche que le cheik Hamdan Al Maktoum avait achetée à Sa Majesté la reine d’Angleterre pour six millions – actuels – il y a plus de quarante ans. Elle est la troisième mère de Mutasaabeq et la cinquième du champion Baaeed (Sea the Stars). Mutasaabeq est le septième gagnant et le deuxième au niveau black type de la lauréate des 1.000 Guinées (Gr1) Ghanaati (Giant’s Causeway), qui avait remporté le classique lors de ses débuts sur le gazon avant de réaliser le doublé dans les Coronation Stakes (Gr1) puis de conclure troisième face aux mâles des Sussex Stakes (Gr1). La deuxième mère, Sarayir (Mr Prospector), a gagné les Oh So Sharp (Listed à l’époque) et elle a donné Mawatheeq (Danzig), lauréat des Cumberland Lodge (Gr3) et deuxième dans les Champion Stakes (Gr1) ainsi que la placée des Oaks (Gr1), Rumoush (Rahy).

Article précédent
Article suivant
VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires