mardi 23 juillet 2024
AccueilInternationalRetour en fanfare du crack Constitution Hill

Retour en fanfare du crack Constitution Hill

Kempton (GB), mardi 26 décembre 2023

Christmas Hurdle (Gr1)

Retour en fanfare du crack Constitution Hill

Le “Frankel de l’obstacle”, Constitution Hill (Blue Brésil), avait dû décaler sa rentrée car la piste était trop souple lors du Fighting Fifth Hurdle (Gr1), transféré de Newcastle à Sandown, une semaine après la date initiale. Il a donc effectué son retour à la compétition dans le Christmas Hurdle (Gr1). Rapidement en deuxième position, derrière l’animateur Rubaud (Air Chief Marshal), Constitution Hill aurait aimé s’emparer des commandes dès le début de la ligne d’en face mais son partenaire, Nico de Boinville, s’est évertué à le maintenir cacher. Pour franchir l’avant-dernière claie, Constitution Hill est venu dans un canter en tête, puis il s’est envolé sans que son jockey ne lui demande le moindre effort. Il s’impose finalement de neuf longueurs et demie devant Rubaud, décrochant par la même occasion sa deuxième victoire dans le Christmas Hurdle et son septième Gr1 !

Un petit tour à Cheltenham avant le Festival

Mentor de Constitution Hill, Nicky Henderson a déclaré : « On ne peut qu’être impressionné par Constitution Hill. Il a parfaitement sauté tout au long du parcours. C’est le secret de tous ces bons chevaux de 3.200m que nous avons eu ; que ce soit See You Then, Binocular, Epatante ou encore Buveur d’Air… Nous avons discuté durant l’été de la possibilité de le mettre en steeple. Mais qu’aurait-il à gagner en faisant cela ? Il est déjà très bon sur les claies. Est-ce que c’est un cheval de Champion Chase ? Cela ne changera la vie de personne de le savoir… Nous voulons de nouveau remporter le Champion Hurdle (Gr1) avec lui. L’opposition est peut-être moins relevée qu’à l’époque de See You Then mais il ne peut battre que ce qu’on lui donne à battre. Il pourrait courir l’International Hurdle (Gr2), lors du Trial’s Day. On ne se lasse jamais de voir un tel cheval. Il faut en profiter tant que cela est possible… »

Un achat de Barry Geraghty

C’est l’ancien premier jockey de Nicky Henderson, Barry Geraghty, qui avait acheté Constitution Hill foal avant qu’il ne soit revendu suite à une victoire de point-to-point. Il avait raconté à l’époque : « Lorsqu’il était foal, il était déjà superbe même si son pedigree n’était pas exceptionnel [selon les critères irlandais… car à nos yeux “de français”, il est très bien né, ndlr]. Dès que nous l’avons eu foal jusqu’à ce que nous le dressions à 2ans, il a toujours été dans la bonne direction. Son propriétaire et son entraîneur ont suivi mes conseils en l’achetant. Il a un excellent tempérament. D’ailleurs, mes enfants s’en occupaient au pré. »

Quand les Irlandais achètent en Angleterre pour revendre aux Anglais !

Élevé par Sally Noott, un petit éleveur passionné du cœur de l’Angleterre, Constitution Hill est passé deux fois en vente. Il a été acheté 16.500 € en tant que foal chez Tattersalls Ireland. Le cheval est ensuite passé par le circuit des point-to-points. Et il a été acheté 120.000 £ par Seven Barrows (Nicky Henderson), lors de la vente Goffs UK Spring 2021, suite à sa deuxième place à Tipperary. C’est un fils de Blue Brésil (Smadoun), qui a commencé sa carrière d’étalon en France au haras de la Croix Sonnet. Mais, lors de la conception de Constitution Hill, l’étalon était alors stationné en Angleterre à Yorton Farm pour 2.750 £. Le cheval est ensuite parti à Glenview Stud en Irlande. Désormais très demandé, ce deuxième du Prix Amadou (Gr2) est private.

La mère, Queen of the Stage (King’s Theatre), double gagnante sur les claies, s’est classée troisième du Mares Novices’ Hurdle (L) à Sandown. Au mois de mai, Dash Grange Stud a acheté la poulinière pour 340.000 € chez Goffs. Queen of the Stage est une fille de King’s Theatre (Sadler’s Wells), plusieurs fois tête de liste des pères de sauteurs outre-Manche. Tout comme le père de la deuxième mère Supreme Leader (Bustino), qui fut un des très bons étalons d’obstacle de Coolmore.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Les plus populaires